Humour : l'anglais sans peine

 

L’ANGLAIS SANS PEINE
Texte transmis par Dominique LANDRAIN

Finis les cours d’anglais rébarbatifs et les souffrances liées aux efforts de prononciation contre nature. La découverte qui éclate ici au grand jour est tout bonnement révolutionnaire : l’anglais, bien loin d’être la langue universelle qu’on nous présentait jusqu’àlors, l’anglais, la langue de Shakespeare, n’est rien d’autre que du français mal prononcé !

Ail ou radis ? Are you ready ? Etes-vous prêt ?
Saintes salopes. Thanks a lot. Merci beaucoup
Débile. The bill. L’addition
Mords mon nez. More money. Plus d’argent
On l’donne à ces connes. Hold on a second. Ne quittez pas un instant
Qu’on gratte tous les jeunes ! Congratulations. Félicitations
Marie qui se masse. Merry Christmas. Joyeux Noel
Oui, Arlette. We are late. Nous sommes en retard
Mais dîne Franz. Made in France. Fabriqué en France
Il se pique Germaine. He speaks German. Il parle allemand
Ahmed a l’goût de tripes. I made a good trip. J’ai fait un bon voyage
Youssef vole ma femme au lit. You save all my family. Tu as sauvé toute ma famille
Sale teint de pépère. Salt and Pepper. Le sel et le poivre
Six tonnes de chair. Sit on a chair. Asseyez-vous sur la chaise
Dix nourrices raidies. Dinner is ready. Le dîner est prêt
Beaune-Toulouse. Born to lose. Né pour perdre
Les slips tout gais serrent. Let’s sleep together. Dormons ensemble
Guy vomit sous mon nez. Give me some money. Donne-moi un peu d’argent
Ame coquine. I’m cooking. Je cuisine
Délicate et saine. Delicatessen. Epicerie fine
Deux bouts de chair. The butcher. Le boucher
Varices de grosseur. Where is the grocer? Où est l’épicier ?
C’est que ça pèle. Sex appeal. Attirance sexuelle