Avec l'âge

Après quelques années, tout se dégrade, les voitures comme les gens.

Bien sûr et heureusement, pas tout à la fois. Certains éléments sont plus fragiles que d'autres

Et c'est ainsi que parmi les fragiles, on trouve tout ce qui est en caoutchouc.

Et, ma fois si une durite qui ''pète'' ou un silentbloc du moteur qui casse ne risquent sans doute pas de provoquer un accident, leur rupture ‘'bousillera'' sûrement votre belle promenade.

La fragilité des pneus, c'est tout autre chose. Qu'il soient avec chambre (c'est aussi du caoutchouc) ou sans, les variations de température et d'humidité, les contraintes mécaniques et, surtout les UV vont se charger de les dégrader au cours des années, même s'il paraissent extérieurement encore en bon état.

Donc, il est bon de s'inquiéter de l'age des pneus et autres caoutchoucs d'une ancienne qui n'effectue que cinq à six mille kilomètres par ans ou que vous venez d'acheter (il en va de même pour les caravanes et autres mobil homes).

Dans le même ordre d'idée, il est bon de savoir que les différents liquides d'une voiture se dégradent également et que : liquide de freins (hydrophobe ou non), liquide de refroidissement, huiles diverses (avec filtres) doivent êtres remplacés à temps et à heure.

Egalement l'essence, stockée dans le réservoir ou un jerrycan depuis longtemps, elle pourri littéralement.

Ces quelques précautions ajoutées à un entretien régulier et une surveillance des pièces d'usure empêcherons quelques pannes et permettrons aux ‘'mécanos'' pro ou de fortune qui participent en même temps que vous à une sortie de ne pas être encore de service ce jour là.

A bon entendeur…